Visite du musée de l'air et de l'espace (10 Décembre 2016)

17h40, fin des cours. Sans tarder, nous nous répartissons dans les voitures : cinq heures de route nous attendent ! Après un dîner dans un grand restaurant américain et quelques heures de sommeil à Dreux, nous reprenons la route le lendemain matin pour le Bourget.

Nous commençons la visite du Musée par le planétarium. Un chercheur au CNRS nous attend pour un voyage interstellaire d'une trentaine de minutes. La nuit tombe sur le Bourget. Au fur et à mesure que croît l'obscurité, les étoiles et constellations se dessinent peu à peu. Nous pouvons contempler notre chère voie lactée et admirer certaines constellations bien connues (la grande ourse!), d'autre moins (Cassiopée). Nous nous enfonçons ensuite dans les profondeurs de l'univers pour y découvrir les exoplanètes , centre d'intérêt principal de cette conférence. En effet, ces planètes présentent toutes les conditions nécessaires pour abriter la vie, c'est pourquoi elles intéressent particulièrement les chercheurs à l'heure actuelle. Après le passage en revue de quelques supernova et autres nébuleuses, le soleil recommence sa course dans le ciel et il est temps pour nous de reprendre notre visite.

Les yeux encore embrumés de cette nuit à la belle étoile, nous nous dirigeons maintenant vers les Boeing et Concorde à visiter. Ces deux monstres des airs sont impressionnants de par leur taille mais également de par l'histoire qu'ils portent. L'occasion nous est ainsi donnée d'accéder à l'intérieur des appareils et de les découvrir sous un autre angle.

Après une pause déjeuner, nous rejoignons le lieu de rendez-vous pour la visite guidée. Un monsieur très accueillant et passionné nous accompagnera pendant deux heures à travers les expositions. Les Mirages succèdent aux Spitfire, Ouragan, Mistral et Super-étandard, chaque pièce ayant droit à son anecdote. Nous finissons par le dernier avion à visiter ; un Dakota de la Seconde Guerre mondiale. Nous prenons place à bord de l'appareil, essayant d'imaginer les parachutistes américains avant leur saut, non loin des lignes allemandes.

Malheureusement, la visite est déjà terminée, il est temps pour nous d'atterrir et de reprendre la route pour Brest... en voiture !

Contacts